La congregation de Notre-Dame

Fondation jusqu’à aujourd’hui

La Congrégation de Notre-Dame est une communauté religieuse catholique fondée à Ville-Marie (Montréal) au 17e siècle par sainte Marguerite Bourgeoys.

Femmes de foi et d’engagement, elles ont  à cœur de vivre le projet missionnaire de sa fondatrice, dont la vie et les écrits témoignent de l’amour de Dieu et des autres.

Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame sont unies par la spiritualité de Marguerite Bourgeoys et solidaires dans leur volonté d’aller aux périphéries, au service des gens et de l’Église. Au nom de l’éducation libératrice, chacune offre ses dons particuliers en réponse aux besoins qu’elle perçoit autour d’elle et c’est en unissant leurs talents que les sœurs contribuent ensemble à la mission. Quel que soit leur âge ou leur état de santé, elles poursuivent la mission en action ou en prière et demeurent « en tenue de service ».

Mission globale

Enracinées en Jésus Christ, dans l’amour et la compassion, les sœurs de la CND et personnes associées, osons, dans un dialogue contemplatif :

Vivre l’interculturalité. Faire face à nos peurs et à nos vulnérabilités. Nous ouvrir à la diversité des générations, des cultures, des attitudes et des structures, et la célébrer.

Aller aux périphéries. Dans un esprit de mutualité et de collaboration, répondre dans l’espérance aux cris de notre monde blessé.

Honorer et respecter notre maison commune. Poser des gestes concrets, résister aux forces de destruction et favoriser la vie sous toutes ses formes.

Jésus Christ nous appelle à humaniser toutes nos relations. Comment, dès lors, allons-nous vivre aujourd’hui ?

Il me semble que l’on ne porte pas assez d’attention à la prière, car si elle ne part pas du cœur qui doit être son centre, elle n’est qu’un songe qui ne produit rien, car la prière doit être dans la pensée, la parole et l’exécution.

Écrits de Mère Bourgeoys

Spiritualité et charisme

La spiritualité des sœurs de la Congrégation de Notre-Dame fondée par Marguerite Bourgeoys revêt un caractère marial (suivre « la Sainte Vierge, l’imiter et aller à Dieu par elle, comme par elle, Dieu nous a envoyé son Fils »)

Cette spiritualité mariale s’appuie particulièrement sur deux pôles :

Le Mystère de la Visitation de Marie à Élisabeth et

La vie de Marie au milieu des Apôtres après la Résurrection de Jésus.

Le charisme des sœurs de la Congrégation de Notre-Dame  :

Celui de l’éducation,  favoriser une éducation qui renvoie au sens de l’existence et à la croissance dans la foi; une éducation qui ouvre à la vie fraternelle et sororale à la lumière de l’Évangile; une éducation qui pousse à accomplir des œuvres de justice; une éducation qui oriente aussi à la prière et à la célébration du Seigneur.

Mission ad gentes

Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame poursuivent leur apostolat missionnaire sur quatre continents, a fin de vivre l’internationalité elles sont envoyées pour la mission dans (Canada, États-Unis, Salvador, Honduras, Guatemala, Cameroun, Japon et France) 8 pays où elles cheminent avec tous les habitants, en solidarité particulièrement avec les personnes éprouvées et marginalisées.

L’œuvre de la Congrégation se décline en de plusieurs facettes sur quatre continents : enseignement dans les écoles, solidarité avec les femmes, pastorale, services à la Congrégation, justice sociale, protection de la création, préservation de la mémoire, promotion de la vocation, etc.

En savoir plus...

La Congrégation de Notre-Dame, première communauté religieuse féminine non cloîtrée en Amérique du Nord, a été fondée à Ville-Marie (qui allait devenir Montréal) au 17e siècle par sainte Marguerite Bourgeoys, native de Troyes (France).

À la demande de Paul de Chomedey de Maisonneuve, fondateur et gouverneur de la colonie, elle traverse l’Atlantique en 1653 pour se consacrer à l’éducation des enfants français et amérindiens. De son vivant même, le système scolaire mis sur pied à Ville-Marie par Marguerite Bourgeoys et ses compagnes commence à s’étendre à toutes les régions du Québec. Peu à peu, l’Église réclame la présence de la Congrégation de Notre-Dame en Ontario, dans les provinces maritimes et aux États-Unis. Au vingtième siècle, les sœurs ouvrent des missions au Japon, en Amérique centrale, en Afrique et en France.

Aujourd’hui, dans huit pays, sur quatre continents, près de 1 000 sœurs de la Congrégation et de 900 personnes associées œuvrent dans plusieurs domaines, incluant l’enseignement, les services à caractère socio-éducatif, l’animation vocationnelle, la pastorale, la justice sociale et la protection du patrimoine culturel.