Soeurs missionnaires du Christ-Roi (m.c.r.)

 

               source de l’image: diocesemontreal.org

Fondation jusqu’à aujourd’hui

Institut religieux fondé le 28 octobre 1928, à Gaspé au Québec, par soeur Frédérica Giroux (nom de religion : Mère Marie du Sacré-Coeur) et sa soeur, soeur Antoinette Giroux, avec la bénédiction de Monseigneur François Xavier Ross, premier évêque de Gaspé. La congrégation est de droit pontifical et exclusivement missionnaire. Depuis l’année 2000, elle oeuvre également à Laval (précisément à Chomedey où se trouve la maison mère) et à Ottawa, Ontario. Elle s’étend aujourd’hui sur quatre continents, avec vingt-sept maisons à travers huit pays : au Japon, en République démocratique du Congo, en Haïti, au Bénin, en Côte d’Ivoire, aux Philippines et en Corée du Sud.

Mission globale

Révéler l’amour du Christ par l’évangélisation. Accueillir le projet de Dieu et préparer de nombreuses missionnaires au service de l’Église.

Spiritualité et charisme

Charisme missionnaire et spiritualité christocentrique, d’inspiration ignacienne. Dans les différents pays où elles poursuivent leur mission, les Soeurs missionnaires du Christ-Roi se consacrent à toutes les oeuvres caritatives selon l’esprit de l’Église. Elles sont appelées à une insertion dans la pastorale de l’ensemble des diocèses où elles se trouvent, à l’éducation de la jeunesse, à la promotion de la femme, au service des malades et des personnes âgées, sans oublier les biens aimés que représentent les pauvres dans les pays à lourds défis.

Mission ad gentes

La générosité des donateurs a permis aux religieuses de réaliser de nombreux projets dans les pays où elles oeuvrent. Par exemple, l’achat de livres et de fourniture scolaire pour l’École St-Gérard en Haïti. En Côte d’Ivoire, la mise sur pied d’un programme de pastorale sociale avec les jeunes, tandis qu’au Congo des dons ont permis aux jeunes femmes du Centre de Formation d’apprendre un métier. Quatre religieuses canadiennes Missionnaires du Christ-Roi sont actuellement en terre de mission et l’une d’elle est originaire du Québec : 2 sont en Haïti et les 2 autres aux Philippines.

En savoir plus...

La vie de Soeur Frédérica n’a eu qu’un but : « Elle fut une flèche droite vers Dieu ». Depuis son enfance, Frédérica avait une grande dévotion au Sacré-Coeur. À l’âge de 20 ans, elle entrait dans la congrégation des Soeurs de l’Immaculée Conception. Peu à peu, un cheminement spirituel prit chez elle une autre figure et sa vision de charisme missionnaire et de spiritualité christocentrique prit un tournant. Ainsi, quelques années plus tard, elle quitta les Soeurs de l’Immaculée Conception pour fonder la congrégation des Soeurs missionnaires du Christ-Roi : elle garda cependant son nom de Soeur Marie-du-Sacré-Coeur.