Qui sommes-nous?

L’Union pontificale missionnaire (connue sous le nom d’Animation missionnaire, au Canada francophone) a été fondée en 1916 avec comme objectif l’animation de tous les baptisés dans le but qu’ils prennent part à la Mission. Particulièrement ceux et celles qui ont reçu la responsabilité d’annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ.

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les toutes dernières nouvelles de nos oeuvres! Billets de blogue, nouvelles, vidéos et contenus exclusifs vous attendent à chaque mois!

Le Pape compte sur votre engagement

Contribuez au développement de l'Église en terre de mission, et apportez l'espoir du Christ.

Faire un don

Notre mission

Afin de répondre aux besoins de la mission en contexte actuel de mondialisation caractérisée par l’interactivité, les OPM, tout en valorisant la spécificité de chaque œuvre, tend vers une intégration progressive et une gestion unitaire des actions menées par les OPM. C’est là que réside la mission de l’Union pontificale missionnaire. Celle-ci pourra être le creuset unificateur de toute la dynamique des OPM afin de répondre de façon plus cohérente aux exigences de la mission ecclésiale.

Au fond, n’est-ce pas l’idée fondatrice du Père Paolo Manna lorsqu’en 1916, il fonda en Italie, l’Union missionnaire du clergé devenue en 1956, Union pontificale missionnaire ? Autrement dit, faire participer activement le clergé diocésain à la mission universelle de l’Église. Grâce à eux, tout le corps de l’Église sera investi par la mission. L’objectif est de pouvoir susciter un élan missionnaire généralisé grâce à l’implication des pasteurs. Ceux-ci devenant, pour ainsi dire, les chefs de peloton d’une Église en marche missionnaire. Ainsi, l’Union pontificale missionnaire a pour objectif spécifique la sensibilité et la formation missionnaire des prêtres, religieux et religieuses qui doivent à leur tour assurer la formation du peuple de Dieu qui leur a été confié. Bref, comme le soulignait saint Jean-Paul II, l’Union pontificale missionnaire est l’âme des Œuvres pontificales missionnaires. Nous comprenons par là qu’elle doit pouvoir mettre en place un creuset d’agrégation des actions sectorielles des Œuvres pontificales missionnaires. Non pas une fusion des différentes Œuvres, mais de se constituer en une fédération des actions de sorte que l’action de l’un mobilise tous les autres. Chaque œuvre est toujours l’expression d’un « nous » identitaire, l’investissement d’une tâche collective et la construction d’un projet commun.

Histoire

Fondée en Italie en 1916, l’Union missionnaire du clergé (UMC) est devenue en 1956 l’Union pontificale missionnaire (UPM), l’une des quatre œuvres pontificales missionnaires.

L’Union missionnaire du clergé a été fondée par le père Paolo Manna (1872 – 1952). Prêtre des Missions étrangères de Milan, celui-ci s’embarqua en 1895 pour la Birmanie. Son mauvais état de santé l’obligea à revenir deux fois en Italie, avant de s’y fixer en 1907. Alors qu’il était directeur de la revue Missioni Cattoliche, il mit au point le projet d’une association destinée à faire participer activement le clergé diocésain à la mission universelle de l’Église.

Cet homme inspiré était convaincu que la diffusion d’un esprit missionnaire dans les familles, les communautés, les paroisses, les mouvements, les diocèses, dépendait de la sensibilisation missionnaire des pasteurs. En mobilisant les prêtres, on mobilise tout le peuple de Dieu. Si à cette époque les autres œuvres pontificales missionnaires ne parvenaient pas à susciter un élan missionnaire généralisé, c’est qu’elles négligeaient de conscientiser les éducateurs du peuple chrétien et qu’elles se préoccupaient trop de l’aspect financier de leurs activités. Le père Manna voulait une œuvre, une association, ayant comme but exclusif l’information et la formation missionnaires. Elle devait être l’âme de la collaboration missionnaire.
Cette initiative fut bien vite encouragée par le Saint-Siège, Benoît XV voulut qu’elle soit implantée dans tous les diocèses.

Grâce à l’appui des papes, elle connut un essor impressionnant. En 1938, elle comptait 167 000 membres (prêtres et séminaristes) dans 35 pays. À partir de 1949, elle s’adresse aussi aux religieux et religieuses et, actuellement, également aux diacres, catéchistes et autres animateurs de communautés. En 1967, l’UPM était organisée dans 50 pays et éditait 25 revues et bulletins propres. Le grand mérite de l’œuvre est d’avoir diffusé un esprit missionnaire parmi les prêtres, religieux et religieuses, grâce à ses publications, à l’organisation de congrès et de cours missionnaires.
Compte tenu de ce nouveau contexte, l’Union missionnaire « a comme fin immédiate et spécifique, déclare Jean Paul II, la sensibilisation et la formation missionnaire des prêtres, des religieux et des religieuses, qui doivent à leur tour assurer cette formation dans les communautés chrétiennes. »

Reprenant un mot de Paul VI, il ajoute : elle est « l’âme » des Œuvres missionnaires pontificales. (Redemptoris Missio, n. 84).

Gouvernance

Le Saint-Père

D’une manière spéciale, les Œuvres pontificales missionnaires sont à la disposition du Pape (…); c’est à lui qu’il revient de rappeler aux pasteurs leur responsabilité missionnaire universelle et de les inviter à un effort commun, avec lui, pour l’évangélisation du monde. Confiés par le Saint-Père à la Congrégation pour l’évangélisation des peuples*, les Œuvres suivent ses indications et à différents niveaux de responsabilité, développent un projet et une collaboration en vue du ministère de l’évangélisation universelle. (cf. Statuts des OPM, n°.16)

* Devenu, depuis le 5 juin 2022, le Dicastère pour l’évangélisation, ayant à sa tête le Saint-Père. (cf. Art. 54, Praedicate evangelium)

Dicastère pour l’évangélisation

Le Pape exerce son autorité sur les Œuvres pontificales missionnaires par le biais de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples*. (cf. Statuts des OPM, ch. 1, art. 24) La Congrégation recourt aux OPM afin d’augmenter la coopération missionnaire, par une collecte efficace et une distribution équitable des subsides. (cf. Statuts des OPM, ch. 1, art. 25)

* C’est le cardinal Luis Antonio Gokim Tagle qui est le pro-préfet de ce dicastère devenu, le 5 juin 2022, le Dicastère pour l’évangélisation, chargé des OPM. (cf. art. 54; 67 § 1, Praedicate evangelium)

Président - Œuvres pontificales missionnaires

Le Conseil supérieur des OPM est composé du président; des secrétaires généraux des quatre œuvres pontificales missionnaires; des sous-secrétaires; et des directeurs nationaux. (cf. Statuts des OPM, ch. 1, art. 34)

Le père Emilio Nappa est le président des OPM.

Secrétaire général - Union pontificale missionnaire

Le père Dinh Anh Nhue Nguyen, o.f.m.Conv, est le secrétaire général de l’Union pontificale missionnaire (UPM), ainsi que le directeur du Centre international d’animation missionnaire (CIAM) et directeur de l’Agence Fides.

L’UPM veille à l’animation de tous les baptisés dans le but qu’ils prennent part à la Mission. C’est pourquoi elle offre des formations missionnaires et fait la promotion du témoignage de foi dans le but de susciter l’engagement missionnaire. Enfin, l’UPM a la tâche de faire la promotion des Œuvres pontificales missionnaires dans leur ensemble.

Nonce apostolique au Canada

Mgr Ivan Jurkovič est le nonce apostolique au Canada.

Il est le représentant du Pape dans le pays. Le nonce est appelé à veiller sur l’activité de l’Église locale, tâche qu’il accomplit en collaborant étroitement avec les évêques. Il est aussi appelé à travailler avec les diverses institutions au pays.

Conférence des évêques catholiques du Canada - Évêque ponens

La Conférence des évêques catholiques du Canada (CÉCC) est l’assemblée des évêques catholiques du Canada. Selon ses statuts, ceux-ci exercent certaines responsabilités pastorales au service des catholiques au Canada. (cf. site Web de la CECC)
Mgr Martin Laliberté, p.m.é., est l’évêque ponens des OPM au Canada francophone. Il agit en tant qu’agent de liaison entre la CÉCC et les OPM. Mgr Laliberté a été attitré à ce rôle en avril 2021.

Directeur national - OPM Canada francophone

Le directeur national en cours est le père Yoland Ouellet, o.m.i.

Le directeur national est le représentant officiel des OPM auprès de la Conférence épiscopale locale et est nommé [pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois] par la Congrégation pour l’évangélisation des peuples* sur la proposition de la Conférence épiscopale. (cf. Statuts des OPM, ch. 3, art. 51; 52)

C’est au directeur national que revient la responsabilité de promouvoir et diriger les OPM dans le pays et coordonner leur fonctionnement dans les diocèses; il est chargé de présider le Conseil national des OPM à l’intérieur duquel il stimule la réflexion commune et encourage des activités d’animation, en suggérant des initiatives à prendre, des orientations générales à suivre et en coordonnant les diverses activités; il est aussi chargé de présenter annuellement des rapports à caractère pastoral et financier. (cf. Statuts des OPM, ch. 3, art. 53)

* Devenu, le 5 juin 2022, le Dicastère pour l’évangélisation. (cf. n. 5, Praedicate evangelium)

Directeurs(trices) diocésains

DIRECTEURS(TRICES) DIOCÉSAINS

P. Cyriaque Balla

Nomination : 2009

Diocèse OTTAWA-CORNWALL
(Mgr Marcel Damphousse)

Courriel : crballa@hotmail.com

 

vacant

Nomination :

Diocèse AMOS
(Mgr Gilles Lemay)

Courriel :

 

vacant

Nomination :

Diocèse BAIE-COMEAU
(Mgr Jean-Pierre Blais)

Courriel :

 

Mgr Michel Proulx, o.praem.

Nomination : 2020

Diocèse BATHURST

Courriel :  bmwaruro@rcj.org

 

Abbé Jean Gagné

Nomination : 2019

Diocèse CHICOUTIMI
(Mgr René Guay)

P. Nestor Niyontwari

Nomination : 2023

Diocèse EDMUNDSTON
(Mgr Claude Champagne, o.m.i.)

Courriel : nintwarines@gmail.com

 

M. Sylvio Bourget

Nomination : 2016

Diocèse GASPÉ
(Mgr Claude Lamoureux)

Fr. Mario Béland, s.m.

Nomination : 2023

Diocèse GATINEAU
(Mgr Paul-André Durocher)

Père Jean-Cornelis Nkuanga Ngoma

Nomination : Octobre 2018

Diocèse GROUARD-MCLENNAN
(Mgr Gérard Pettipas, c.Ss.r.)

Courriel : nkuangoma@gmail.com

 

P. Gérald Chalifoux

Nomination : 2018

Diocèse HEARST
(Mgr Pierre-Olivier Tremblay, o.m.i.)

Courriel : iconostase@hotmail.com

 

Mme Lucie Dumont

Nomination : 2017 – Bénévole

Diocèse JOLIETTE
(Mgr Louis Corriveau)

Courriel : ludumont53@gmail.com

Mme Gladys LeBlanc et M. Armand LeBlanc

Diocèse MONCTON
(Mgr Guy Desrochers)

Pastorale missionnaire/ Archidiocèse de Montréal

Nomination : vacant

Diocèse MONTRÉAL
(Mgr Christian Lépine)

M. Martin Couture

Nomination : 2019

Diocèse NICOLET
(Mgr Daniel Jodoin)

Courriel : mcout2002@yahoo.fr

M. Arismendy Lozada, d.p.

Nomination : 2018

Diocèse QUÉBEC
(M. le Cardinal Gérald Cyprien Lacroix, i.s.p.x.)

Vacant

Nomination :

Diocèse RIMOUSKI
(Mgr Denis Grondin)

Abbé Robert Charron

Nomination : 2015

Diocèse ROUYN-NORANDA
(Mgr Guy Boulanger)

Nomination : vacant

Diocèse SAINT-BONIFACE
(Mgr Albert LeGatt)

M. John Sanchez

Nomination : 2019

Diocèse SAINT-HYACINTHE
(Mgr Christian Rodembourg, m.s.a.)

Courriel : john_mendi@yahoo.fr

 

P. Daniel Boivin

Nomination : 2018

Diocèse SAINT-JEAN-LONGUEUIL
(Mgr Claude Hamelin)

Courriel : daniel.boivin@dsjl.org

 

Mme Ana Gloria Flores

Nomination : 2022

Diocèse SAINT-JÉRÔME-MONT-LAURIER
(Mgr Raymond Poisson)

Courriel : secretariat@ecdl.ca

 

vacant

Nomination :

Diocèse SAINT-PAUL
(Mgr Gary Franken)

Courriel :

 

Abbé Jean-Claude Nyongabo

Nomination : 2019

Diocèse STE-ANNE-DE-LA-POCATIERE
(Mgr Pierre Goudreault)

Courriel : ni_claudey@yahoo.fr

 

P. André Gagnon, s.j.

Nomination : 2022

Diocèse SAULT STE-MARIE
(Mgr Thomas Dowd)

Courriel : gagnonsj@yahoo.fr

 

Véronique Ngo Ngan

Nomination : 2021

Diocèse SHERBROOKE
(Mgr Luc Cyr)

Sr Margot Génier, s.a.s.v.

Nomination : 2014

Diocèse TIMMINS
(Mgr Serge Poitras)

Courriel : margotgnr3@gmail.com

M. Geoffrey Torres, d.p.

Nomination : 2016

Diocèse TROIS-RIVIÈRES
(Mgr Martin Laliberté, p.m.é.)

Abbé André Lafleur, v.g.

Nomination : délégué

Diocèse VALLEYFIELD
(Mgr Noël Simard)